Musique : Thibaut Garcia, toute la modernité de la guitare classique

Thibaud Garcia sur le plateau de "On est Eb Direct", l'émission de Laurent Ruquier. Capture d'écran

Thibaut Garcia est né en 1994 à Toulouse. C’est dans sa ville natale qu’il commence l’apprentissage de la guitare, à l’âge de sept ans. Il y obtient son prix de guitare dans la classe de Paul Ferret. À 16 ans, il est admis au Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Paris dans la classe d’Olivier Chassain et bénéficie en parallèle des conseils de Judicaël Perroy…

Sacré « Révélation instrumentale » il y a deux ans aux Victoires de la Musique classique. Il était cette année en lice en tant que « Soliste instrumental de l’année ». Catégorie finalement attribuée au pianiste Alexandre Tharaud. S’il n’a pas remporté le trophée, Thibaud Garcia est cependant sur le devant de la scène avec la sortie de son cinquième disque, qui lui a valu d’être reçu sur le plateau de l’émission vesperale de Laurent Ruquier (sur France 2) « On est En Direct ».

Leyendas, Bach insprations, … Aranjuez !

Un nouveau disque, accompagné par l(Orchetre du Capitole de Toulouse…

Car s’il joue déormais dans les plus grands festivals du monde, le jeune guitariste de Toulouse a aussi rejoint en exclusivité Warner Classics Erato en 2016 pour ses projets discographiques. Premier opus : Leyendas; « Pour mon premier album chez Erato j’ai voulu présenter la guitare sous sa forme la plus rayonnante, la guitare latine, avec des oeuvres de légende qui me tiennent particulièrement à coeur car elles représentent toute une partie de ma vie, mes voyages, mais aussi mes racines espagnoles », explique Thibaud Garcia sur son site officiel.

Suivront Bach Inspirations (« Bach fait partie de ma vie de musicien depuis le début, il a toujours suscité en moi une grande fascination, pour la pureté et la grandeur de son oeuvre, mais aussi pour sa dimension émotionnelle ») El Noi de la Mare, Cavatina et, aujourd’hui Aranjuez

« Magnifiquement accompagné par l’Orchestre du Capitole de Toulouse« 

« J’ai voulu dans ce nouvel album la rencontre du Concerto le plus célèbre du répertoire pour guitare et d’un bijou inexplicablement oublié, Musique de cour d’Alexandre Tansman », souligne le musicien.

Le Concierto de Aranjuez c’est le chef d’œuvre universel de Rodrigo, qui fut écrit pour le génial guitariste-compositeur Regino Sainz de la Maza qui est ici mis à l’honneur avec quatre de ses pièces inspirées par la musique populaire espagnole. « Un fil subtil lie les œuvres et les auteurs présentés dans ce programme. Les deux œuvres pour orchestres ont un regard moderne, parfois brillant, parfois mélancolique, sur le somptueux passé des deux principales cours des Bourbons : celle espagnole du Palacio Real de Aranjuez et celle française à Versailles (Robert de Visée). Le jeune guitariste est magnifiquement accompagné par l’Orchestre du Capitole de Toulouse sous la direction de Ben Glassberg«  précise l’éditeur.

Thibaut Garcia et Thomas Dutronc samedi soir chez Ruquier. Capture d’écran

Moment d’échange avec Thomas Dutronc chez Ruquier

Sortie réussie pour Thibaut Garcia, qui a séduit le présentateur télé, et a partagé sur le plateau de l’émission du samedi soir, la vedette avec Thomas Dutronc, spécialiste lui de la « guitare manouche. »

Un beau moment d’échange entre musiciens sur le plateau de l’émission de France 2. Avec également Rocky Gresset éternel complice de Thomas Dutronc. Moment de grâce et de talent, avec les trois guitaristes en semi-improvisation autour des Feuilles Mortes (Kosma et Prévert), puis Thibaut seul pour un extrait de son album Aranjuez.

Un Toulousain succède à un Toulousain

Toulouse est ainsi au coeur de la musique classique. Et Thibaut Garcia n’est pas seul, puisque au palmarès des 28es Victoires de la Musique (le 24 février), c’est un autre natif de la Ville Rose qui a été sacré « Révélation soliste instrumental » : Aurélien Gignoux, un percussioniste de 23 ans (dont les parents sont tous deux musiciens de l’Orchestre du Capitole).

« Que cette Victoire aide à repartir vers les concerts », a espéré Gignoux sur la scène des Victoires. Nombreux sont les musiciens (et le public) qui partagent un tel souhait.

Philippe MOURET