Foot et BD (11) : Pour regarder le ballon rond avec des yeux d’enfant

Le calcio vu par les BD Disney... leader incontesté de la bande dessinée de foot pour les jeunes ! Crédit Disney

Les bandes dessinées consacrées au football sont multiples, comme l’ont prouvé les dix chapitres précédents. Alors que l’on approche du coup de sifflet final, on peut heureusement se dire qu’il est encore possible de voir le foot comme un jeu et de le lire avec un regard d’enfant, dans des albums pleins de qualités…

L’une des plus belles réussites du moment est sans doute l’excellente série Louca (Bruno Dequier, chez Dupuis). L’auteur, passé par l’animation (« Moi, moche et méchant« , « Un monstre à Paris« …) a vu son projet de BD de foot signé par Dupuis en 2010. Il a depuis produit 5 albums de cette série qui revient aux fondamentaux du foot au lycée (rivalités, amours adolescentes, amitiés), mais avec une variante qui fait tout le sel de cette bande dessinée :

Piètre sportif, mauvais élève, menteur, et maladroit avec les filles, Louca est une catastrophe ambulante. Heureusement, il va recevoir un coup de main de Nathan, beau garçon, super doué au foot, intelligent, drôle… bref, le coach idéal pour permettre à Louca de se reprendre en main et de remporter le match sur le terrain comme dans la vie. À un détail près : Nathan est mort et c’est son fantôme qui va entraîner Louca

Le tome 6 de la série (la suite de l’album « Les Phénix« ) sortira en octobre… Mais pour patienter jusque là, à l’occasion de la Coupe du Monde de la FIFA en Russie (match d’ouverture le 14 juin) les albums de la série seront accompagnés d’un porte-clef appelé ainsi à devenir collector ! L’occasion rêvée de découvrir la série si ce n’est déjà fait. Pour en savoir plus, Louca est un adolescent, alors retrouvez le sur Facebook en cliquant ICI !

En noir et blanc, pour les 6 ans (et plus !)

Tout frais sorti de l’imprimerie (enfin, voici quelques semaines à peine) voici venu le Jour de match, d’Antoine Trouvé (éd. La joie de lire) Cet album tous publics (à partir de 6 ans précise l’éditeur suisse) propose de suivre la finale de la Méga Cup 2018, entre l’AS Pédant-Monfort, le petit poucet de ce championnat, et le Vandeleck FC, favori incontesté ! Le coup d’envoi est donné, le match lancé… Place au coup de crayon vif et drôle du noir et blanc de l’auteur.

Dans cette bande dessinée fourmillant de détails, Antoine Trouvé a mis toute sa passion pour le ballon rond. Tout y est, les sponsors, les engueulades, les coups francs et autres corners, les vestiaires, les contestations… Bref, toute la commedia dell’arte qui fait d’un match un véritable spectacle. Et une petite porte ouverte, sans prétention mais non sans âpreté, sur les coulisses de ce sport populaire qui arrive à faire vibrer à l’unisson des nations entières. (*)

Champions sur papier… et sur internet

Il faut chercher un peu sur le web (allez, un petit coup de main, il suffit de cliquer ICI), pour découvrir une autre pépite du football en bande dessinée : Zip, le numéro 10. Cet album signé André Sipp s’appuie sur le personnage de Zip, l’ado à l’oreille percée et fan de pizza, qui signe pour jouer au FC Treaux… ça tombe bien, le président est aussi propriétaire de la plus grande pizzeria du coin ! Zip, le petit prodige de la cité des Trois-Mille, devient ainsi une star des pelouses et des réseaux sociaux… Et le FC Tréaux, comme une métaphore du VHF (Vendée les Herbiers Football, finaliste malheureux de la Coupe de France 2018 face au PSG) pourrait aller très loin dans la compétition grâce aux dribbles et aux exploits de ce petit prodige que l’auteur compare un peu à Lionel Messi.

Héros positif, personnage désintéressé, Zip incarne les valeurs qui plaisent à son créateur : « Zip, c’est le porte-parole des causes qu’il croit justes, le partage des richesses, le jeu juste pour jouer, pas pour gagner. même si, ultime dérision, en jouant pour jouer on finit par gagner (…) le but du Numéro 10, ce n’est pas de changer le monde, c’est que le monde change, juste en le regardant avec des yeux d’enfant. »

Et puisqu’il est question d’internet, un mot sur un véritable phénomène, la BD en ligne sud-africaine Supa StrikasUn phénomène, méconnu en France mais qui se décline en 158 épisodes, qui ont été vendus chaque mois à 1,4 millions d’exemplaires dans seize pays ! Les aventures de ce comics existent également en série animée et donnent leur nom à des compétitions de Futsal. Pour en savoir plus, il suffit de cliquer sur le site officiel, ICI.

Chaussez les crampons de Papertotti chez Topolino

Mais nul ne semble en mesure de venir contester le titre de leader absolu de la BD de foot pour enfants aux productions Disney en Italie ! Au pays du calcio, Mickey, Donald, Goofy, sont les rois du ballon rond ! Certaines stars du foot de la péninsule ont même eu droit à leur personnage. Tel le capitaine de l’AS Roma, Francesco Totti, devenu Franck Papertotti pour un match de football l’opposant à Donald… Papertotti e il segreto del Cucchiaio, dans le numéro 2721 du magazine Topolino daté du 23 janvier 2008. On a aussi vu en couverture de Topolino, Goofy prenant une pose à la Balotelli..

Entre les productions Disney en Italie et le football, c’est une vieille et longue histoire. Impossible de recenser les nombreux récits ayant pour thème le ballon rond dans Topolino (le nom de Mickey Mouse en Italie qui donne son titre au principal magazine), mais quelques références. Ainsi, en 1974, à l’approche du Mondial allemand, le fameux auteur Romano Scarpa invente la naissance du football à travers une rivalité entre clans écossais, se disputant des citrouilles… Tandis qu’en 1986 (Coupe du Monde au Mexique) a lieu une rencontre exceptionnelle sous le crayon de Marco Rota : Mickey serre la main de Pelé !

En 2015 est paru Le piu belle storie : Calcio (Giunti Editore), un volume de plus de 360 pages, toujours au format traditionnel de 14,5 X 19,6, réunissant quelques récits de foot mettant en scène Mickey, Donald, Picsou, etc, etc. « L’équipe nationale de l’humour entre sur le terrain. Nous sommes au niveau de la bonne humeur finale et tous les joueurs sont prêts à faire de leur mieux pour ne pas ennuyer l’entraîneur » et les spectateurs-lecteurs, annonce Disney en présentant le volume.

Autre collector incontournable, la boîte spéciale Topolino Gol, publiée avant la Coupe du Monde de 2014 au Brésil, compilation des meilleures histoires de football parues dans le périodique Topolino, ainsi que les 100 pages de l’histoire inédite (5 épisodes au total) écrite par Marco Bosco et dessinée par Marco Mazzarello : Uncle Scrooge et les Mythics 11 + 1. Particularité de cette « box » exceptionnelle, elle proposait un total de 20 couvertures (chaque volume contenant une couverture de 4 feuilles), chacune dédiée à l’un des vingt équipes de Série A, conçues par Alessandro Perina.

Topolino et le football, c’est donc devenu une institution en Italie. A tel point qu’est né le « Trophée Topolino Calcio« , réunissant des milliers de jeunes footballeurs… Et potentiels lecteurs ! L’édition 2016 a battu tous les records, réunissant 258 équipes !

Philippe MOURET

(*) Egalement chez l’éditeur La joie de lire, un joi petit livre pour enfants : Tommy – Droit au but ! Un petit lapin qui joue au foot, mais surtout les valeurs de l’esprit d’équipe et du plaisir d’être ensemble (dès 4 ans).