Souffrance au travail : il y a encore du boulot !

Il y a trente-cinq ans, les suicides se dénombraient majoritairement chez les paysans, isolement oblige. Une autre forme de solitude s’abat aujourd’hui sur les salariés de tous secteurs subissant un management destructurant.

Selon l’une de rares enquêtes sur le sujet, pourtant si prégnant, 12,6% des actifs en France (soit 3,2 millions de personnes), ont « un risque élevé de burn-out, » selon le cabinet spécialisé Technologia. La CGT a eu beau revendiquer, il y a quelques années un comité d’hygiène et de sécurité par site. Comme à Odysseum, au Polygone, à Montpellier. Et non plus par entreprise de plus de 50 salariés. En vain : rien ne ralentit la généralisation de la souffrance au travail. C’est peut-être parce que le travail est aussi malade que les salariés.

Professeur de la chaire de psychanalyse santé, travail au CNAM, Christophe Dejours dépeint une société en déconstruction tournée vers le seul profit au détriment de la santé et du vivre ensemble. Le créateur du cabinet spécialisé Technologia, lui, est plus optimiste, misant sur le cynisme du monde économique pour lequel la souffrance au travail coûte trop cher… Il y a aussi des tentatives de solution comme à la clinique Saint-Roch à Montpellier où l’on a lancé une vaste auscultation des organisations pour préserver le capital humain. Enquête.

>> Souffrance au travail : d’un Mc Do bloqué à Toulouse à une clinique auscultée à Montpellier

Le mal-être au travail se généralise. Les cabinets de psy se remplissent. Dans cet océan de difficultés, certains, à l’instar de la clinique Saint-Roch, à Montpellier, tentent d’inventer des solutions et de préserver le capital…humain. Lire la suite.

>> Christophe Dejours : « Ce n’est pas une fatalité, mais… »

Psychiatre, psychanalyste, professeur titulaire de la chaire de psychanalyse santé, travail au CNAM, Christophe Dejours est l’une des références en la matière. Il dépeint une société en déconstruction dénonçant le tournant gestionnaire tourné vers le seul profit au détriment de la santé et du vivre ensemble. Lire la suite.

>> « On est revenu comme avant les congés payés de 1936… »

Pour le fondateur du cabinet spécialisé Technologia, qui accompagne 400 sociétés par an pour améliorer la qualité de vie au travail, il est urgent de prendre à bras le corps ce problème de société qui « chasse l’humain dans l’entreprise ». Celui qui est le premier à utiliser un logiciel d’aide à la décision, prône l’installation de « bienveillants sociaux » dans les organisations. Lire la suite.

>> « Les risques psychosociaux touchent tout le monde »

Psychologue clinicienne basée à Toulouse, Béatrice Edrei est membre du laboratoire de psychologie clinique, psychopathologie, psychanalyse Paris-Descartes, chercheur associée au CNAM, et responsable du dispositif clinique de prévention de la souffrance au travail. Elle constate une surcharge de dépressions, violences voire de suicides. Lire la suite.

>> Les clés pour repérer un burn-out

Epuisement professionnel : le cabinet Technologia rappelle les symptômes qui doivent vous alerter. Et ses étapes. Lire la suite.