Toulouse-Montaudran : La Piste des Géants prend son envol

L’Envol des Pionniers, qui propose plus de 1000 m2 d’exposition et d’animations au sein de La Piste des Géants, sera inauguré ce jeudi 20 décembre, pour les 100 ans du premier vol, parti de Toulouse-Montaudran vers Barcelone. Le public pourra découvrir gratuitement ce nouvel équipement lors des Portes ouvertes qui sont organisées samedi et dimanche.

Toulouse-Barcelone, c’était le 25 décembre 1918

C’est en effet le 25 décembre 1918 que Pierre Georges Latécoère effectuait un premier voyage à Barcelone à bord d’un Salmson piloté par René Cornemont, actant ainsi la naissance des Lignes Aériennes Latécoère (LAL). Un peu plus d’un an plus tôt, en septembre 1917, Pierre-G. Latécoère avait crée le terrain de Toulouse-Montaudran, l’aménageant pour la construction d’avions Salmson dont la commande exceptionnelle de mille appareils lui avait été faite par le Ministre de l’Armement. Pour tous les détails de cette aventure centenaire, on peut se rendre sur le site Mémoire d’aéropostale

Mais ce qui nous préoccupe en ce mois de décembre 2018 c’est un autre projet innovant, passerelle entre un glorieux patrimoine et une modernité réfléchie. La Piste des géants prend son envol à Montaudran, au cœur du grand projet Toulouse Aerospace. C’est dans ce quartier de Toulouse que les pionniers des lignes aériennes Latécoère et de l’Aéropostale s’envolèrent. Au cœur de ce site emblématique pour le patrimoine toulousain, Toulouse Métropole a souhaité rendre hommage aux pionniers de cette aventure et à l’innovation dont ils faisaient preuve, à travers un grand projet culturel : La Piste des géants.

Une piste devenue artère urbaine

La piste de Montaudran dans les années 30 Crédit photo : © Tous droits réservés Archives municipales de Toulouse

Ce projet prend forme avec la réhabilitation de l’ancienne piste d’envol sur ses 1,8 kilomètres. « Transformée en artère urbaine, la piste devient avant tout une grande esplanade d’événements, de promenade et de découverte de l’histoire du site. Cette Piste des géants signe le rapprochement du passé et du présent. Avec L’Envol des pionniers, la Halle de la Machine et les Jardins de la ligne », elle « s’affirme comme un lieu dédié au voyage et à l’émerveillement. »

L’envol des pionniers, inauguré cette semaine, est un espace muséographique qui propose une véritable immersion dans le lieu de naissance de l’aventure aéronautique toulousaine, à la rencontre des hommes de la légende (Latécoère, Bouilloux-Lafont, Daurat, Saint-Exupéry, Mermoz, Guillaumet, etc). Cet espace de mémoire est dédié à la formidable épopée humaine née ici. Dans les bâtiments historiques, il retrace les débuts de l’aviation, la fabuleuse aventure de la ligne de l’Aéropostale, du nom de la compagnie aérienne française.

Mémoire des pionniers et créatures géantes

La Halle de La Machine, autre lieu emblématique de La Piste des Géants, à Touluse-Montaudran. ©Toulouse Métropole

Conçu par l’architecte Patrick Arotcharen, cet équipement est aménagé autour d’un espace d’exposition permanente de plus de 1000 m² qui, en plus de l’histoire des pionniers présente quelques-uns des avions emblématiques de l’aventure aéropostale à taille réelle.  L’équipement accueillera également des événements : expositions temporaires, conférences, projections, festivals, spectacles, en intérieur comme en plein air. Venant ainsi compléter le musée Aéroscopia, ouvert  en 2015.

Il s’agit du troisième et ultime volet du projet culturel de la Piste des Géants à Montaudran. Après l’ouverture en juin 2017 des Jardins de la Ligne (grand parcours évocateur des paysages survolés par les appareils de l’Aéropostale, de l’Espagne au Chili en passant par le Maroc et le Sénégal), et quelques semaines après celle de la Halle des mécaniques qui accueille les géants de la compagnie de La Machine et notamment Astérion le célèbre Minotaure, une araignée géante et bien d’autres créatures insolites…

« En réhabilitant cet espace, nous honorons la mémoire, offrons un nouveau poumon vert à Toulouse et, surtout, créons ce qui est appelé à devenir un des hauts lieux attractifs et touristiques de notre Métropole. Le voyage et l’émerveillement seront de mise ! Sans oublier le défi technologique qui, un siècle plus tard, se poursuit encore et toujours pour la plus grande fierté de tous les habitants de notre territoire…. » souligne Jean-Luc Moudenc, maire de Toulouse et président de Toulouse Métropole. En ce mois de décembre 2018, cent ans après le décollage de l’une des plus grandes aventures humaines et technologiques du XXe siècle, c’est donc sur la piste même de l’exploit que l’avenir se dessine…

Philippe MOURET

Le coût du volet mémoire aéronautique de la Piste des Géants est de 10,6 M€ dont 1,2 M€ pour la scénographie et les équipements audiovisuels. Le financement est porté par Toulouse Métropole avec la participation de la Région Occitanie et du Fonds européen FEDER. La société Altran intervient au titre du mécénat de compétences.