Pépite Starter à Montpellier : toujours plus d’étudiants-entrepreneurs

Réelle volonté ou obligation face à l’état du marché du travail ? En tout cas, les étudiants français sont de plus en plus nombreux à choisir l’entrepreneuriat… Une aventure pour laquelle ils peuvent être accompagnés par un dispositif unique en Europe, baptisé Pépite (Pôle Etudiant pour l’Innovation, le Transfert et l’Entrepreneuriat)…

Le Pépite Starter est un programme d’accélération de projets d’étudiants entrepreneurs développé par Pépite France – Le premier réseau d’Étudiants-Entrepreneurs et le Schoolab et qui a fait ses preuves dans plusieurs régions de France. Pépite-LR veut désormais le développer en lançant en mars 2018 la première promotion de Starter à Montpellier. L’expérience, déjà menée en Ile-de-France et à Nantes, notamment, a fait ses preuves.

Il y a 26% d’étudiantes-entrepreneuses au sein de Pépite

« Grâce à Pépite nous obtenons des conseils sur notre projet quand nous en avons besoin, nous assistons à des conférences et formations nous permettant de monter en compétences et donc d’améliorer notre projet. Surtout, nous intégrons une communauté d’entrepreneurs avec laquelle nous pouvons échanger et partager. Tous les membres de Pépite veulent créer leurs boites, permettant de nous entraider mutuellement. C’est un fort réseau sans qui nous n’avancerions pas aussi vite », explique Matthieu Itart-Longueville qui a bénéficié de l’expertise de Pépite-Vallée-de-Seine…

EN 2015-2016, il y a eu 1427 étudiants-entrepreneurs passés par le réseau Pépite et plus de 3000 candidatures en 2017), dont 26% de jeunes femmes, d’une moyenne d’âge de 23 ans. Une augmentation de 42% d’une année sur l’autre. Le statut d’étudiant-entrepreneur s’adresse en priorité aux jeunes de moins de 28 ans, âge limite pour bénéficier du statut social d’étudiant. Le baccalauréat, ou l’équivalence en niveau, est la seule condition de diplôme requis pour une inscription au diplôme d’établissement étudiant-entrepreneur. Pour présenter un dossier, cliquer ICI.

Un programme d’accélération sur 5 mois

Le statut national d’Etudiant-Entrepreneur, est accessible partout en France dans l’un des 29 Pôles Pépite (répartis en Métropole, dont Montpellier et Toulouse, mais aussi Outremer; la carte ICI) et permet de construire et de développer un projet entrepreneurial en bénéficiant d’un accompagnement, quelle que soit la démarche entrepreneuriale (individuelle, collective, à finalité économique et/ou sociale, innovante ou non, technologique ou non, avec création d’activités ou reprise d’entreprise ou autre structure juridique).

C’est le comité d’engagement du Pépite qui est chargé d’instruire les demandes pour le ministère chargé de l’Enseignement supérieur et de la Recherche. Il est composé des représentants des établissements du Pépite, du responsable pédagogique du Diplôme d’établissement Etudiant-Entrepreneur (D2E) et des partenaires du Pepite (structures d’accompagnement et de financement, entrepreneurs etc…).

L’isolement, un des risques qui guettent l’étudiant-entrepreneur… Le programme Pepite est une aide précieuse. Photo D.-R.

Le Pépite Starter de Montpellier, le 31 janvier prochain (*), est un programme d’accélération à temps plein sur 5 mois, pour une poignée de projets étudiants sélectionnés, qui travailleront en promotion avec au programme du coaching par des entrepreneurs, des ateliers thématiques, des entretiens privés avec des professionnels de l’entrepreneuriat, la participation à des salons professionnels. Tout ça dans une méthodologie lean startup (expression tendance, née dans la Silicon Valley, qui signifie une approche spécifique du démarrage d’une activité économique et du lancement d’un produit)  pour développer rapidement une solution en se basant sur les expériences de terrain.

Un accompagnement réellement efficace

« Les startups étudiantes se heurtent à plusieurs écueils au démarrage : se retrouver isolées , se lancer sans avoir testé leur idée, ne pas s’être mis d’accord entre associés sur les sujets importants. C’est pour éviter cela que nous avons créé Starter », explique Diane Taïeb, fondatrice du programme Starter.

Les accélérés travailleront exclusivement sur leur projet pendant une grande partie de l’été 2018, dans une salle dédiée à la promo montpelliéraine, accompagnés par un animateur dédié au Starter. « Le programme opérationnel ainsi que les dates exactes du programme ne sont pas arrêtés car nous voulons développer un programme qui répond au mieux aux attentes des personnes intéressées » soulignent les organisateurs et « beaucoup de points sont soumis à la discussion avec les candidats. »

Pour Luc Yago (projet LinKAAGri, à Rouen) : « Intégrer le dispositif étudiant entrepreneur a été une opportunité pour développer mon projet : il me permet de bénéficier gratuitement d’un statut reconnu pour mener les démarches nécessaire à la réalisation de mon projet d’entreprise (…) Grâce à ce dispositif Pépite, j’ai pu constituer une équipe pour travailler sur une partie de mon projet. Cela m’a permis de me confronter à la gestion et le management d’une équipe de projet directement sur le terrain… »

Cette première réunion de présentation à Montpellier a ainsi pour but de faire découvrir  aux étudiants potentiellement intéressés par le Starter le programme prévisionnel et de discuter de l’ensemble des points,  qui pourront évoluer à la lumière des besoins, pour créer un programme d’accompagnement réellement efficace. Ainsi, le monde académique souvent jugé à la traîne propose ainsi une réelle opportunité de faire face aux nécessités d’un monde globalisé dans lequel la réactivité est souvent un atout essentiel…

Découvrir les pitchs des étudiants-entrepreneurs en cliquant ICI !

Philippe MOURET

(*) Présentation Pepite Starter, le mercredi 31 janvier 2018 à 18h30, à l’Espace French Tech, rez-de-chaussée de l’Hôtel French Tech, 1 place Francis Ponge, 34000 Montpellier.