Vins : Les Costières de Nîmes prennent de la bouteille, c’est la quille pour la « Nîmoise » !

Les nouvelles bouteilles syndicales de l'AOC Costières de Nîmes - à gauche, la bouteille « statutaire » destinée aux vins rouges et blancs et à droite la bouteille « innovante » pour les vins rosés.

« Nous poursuivons notre démarche de valorisation collective de l’appellation grâce à ce projet de nouvelles bouteilles syndicales », souligne Magali Jelila, directrice de l’AOC Costières de Nîmes. L’appellation demeure cependant fidèle au logo du palmier et du crocodile (dessiné par Philippe Starck, voir ci-dessous) qu’elle partage avec la Ville de Nîmes.

Le logo reste inchangé…

En cohérence avec sa stratégie de montée en gamme de l’appellation, le Syndicat des vignerons de l’AOC Costières de Nîmes a fait le choix de renouveler sa gamme de bouteilles syndicales pour venir remplacer la « Nîmoise », sur les rayons depuis près de 30 ans.

Pour la directrice de l’AOC, il s’agit de « porter haut et fort les valeurs de l’appellation. Pour cela nous travaillons à tous les niveaux d’élaboration du produit et l’innovation emballage, à travers les 25 millions de bouteilles mises sur le marché chaque année, participe à la montée en gamme de nos vins », précise Magali Jelila.

Priorité au savoir-faire local

Pour ce renouvellement de sa gamme de bouteilles syndicales, les Costières de Nîmes a privilégié le savoir-faire local en s’entourant de partenaires régionaux. Le cabinet de conseil Cap 10, qui intervient principalement en Vallée du Rhône, a apporté son expertise technique et commerciale. L’appel d’offres a été remporté fin mai 2020 par l’entreprise française Verallia pour des bouteilles « made in France » (Verallia est leader européen et troisième producteur mondial de l’emballageen verre pour les boissonset les produits alimentaires).

Fabricant exclusif de ces bouteilles, l’entreprise en assurera la distribution aux côtés de trois autres distributeurs agréés : Vitivin, Embouteillage service et Verrerie du Comtat. « Parmi les acteurs qui ont compté et qui ont rendu le projet possible, souligne Magali Jelila, je tiens à remercier la Ville de Nîmes et Nîmes Métropole qui nous ont apporté leur soutien. »

Une bouteille « innovante », plus tendance, pour les rosés

En vue d’être « au plus proche des attentes du consommateur et de valoriser au mieux le produit », deux bouteilles différentes ont vu le jour dans ce projet de renouvellement des bouteilles syndicales : Destinée aux vins rouges et blancs, la bouteille « statutaire » « est placée sous le signe de la force et de l’élégance avec un jable droit, une bague carrée et une teinte cannelle » (pour un poids de 630g) précise le syndicat.

Destinée aux vins rosés, une bouteille « innovante » doit permettre de « tenir la place dans un secteur très concurrentiel. Elle s’inscrit dans la tendance et l’univers festif du rosé, sans compromis sur la qualité. » . Un modèle avec bague à vis est prévu prochainement.

Ces deux bouteilles « présentent une homogénéité de taille, en hauteur et au diamètre à l’épaule (la partie évasée qui relie le col au fût, NDLR), répondant ainsi à des contraintes logistiques et facilitant le transport grâce à un conditionnement unique et identique », explique encore le syndicat de l’AOC.

Ph.-M.

Reconnue en appellation depuis 1986, l’AOC Costières de Nîmes appartient à la grande famille des vins de la Vallée du Rhône, dont elle constitue la pointe méridionale : son vignoble court entre Nîmes et Camargue sur 4 500 ha de vignes, dont 25 % en bio. Elle regroupe 78 domaines, 11 caves coopératives et 1 négociant vinificateur qui produisent 30 millions de bouteilles par an en rouge (50 %), rosé (43 %) et blanc (7 %).

Parlons vin :

  • Déguster en ligne : l’innovation signée AOC Costières de Nîmes. Lire la suite…
  • Pour les vins du Roussillon, le millésime 2020 « va marquer les esprits. » Lire la suite…
  • Quand Limoux veut faire pétiller la Ville Rose. Lire la suite…