Terrasses du Larzac : La plus jeune AOC régionale fête ses 5 ans

Sébastien Fillon du Clos du Serres... une présidence d'AOC marquée par un anniversaire... Photo D.-R.

Sébastien Fillon, propriétaire du Clos du Serres, vient d’être élu à la présidence de l’AOC Terrasses du Larzac. Pour un changement dans la continuité de son prédécesseur, Eric Ajorque pour,  et une feuille de route marquée par un anniversaire : L’AOC fête ses cinq ans cet automne.

La saveur n’attend pas le nombre des années… Ainsi, l’AOC Terrasses du Larzac, pépite des vins rouges du Languedoc, dotée d’un terroir étendu sur 32 communes et deux vallées sur les contreforts du plateau du Larzac, constitue un eldorado pour vignerons en quête de vins hédonistes, à la côte de popularité galopante.

Un taux d’installations record !

Symbole de ce dynamisme, Sébastien Fillon élu pour un mandat d’un an à la présidence de l’appellation, est vigneron au Clos du Serres, un domaine repris en 2006. Un néo-vigneron… comme tous ses prédécesseurs à la présidence du syndicat du cru : Jean-Pierre Venture du Mas de la Seranne, Vincent Goumard (Mas Cal Demoura), Marie Chauffray (La Réserve d’O) ou Eric Ajorque du Mas Conscience.

Même si la tradition vigneronne remonte ici à plus de 2000 ans, l’appellation est la plus jeune des AOC du Languedoc, obtenue le 17 octobre 2014 après avoir été longtemps dénomination de terroir au sein de l’appellation socle Languedoc. Et elle affiche un dynamisme particulièrement attractif avec un taux d’installations record : 30 néo-vignerons arrivés ces cinq dernières années, portant à 114 le nombre d’exploitations entre les caves particulières et les quatres coopératives du cru.

Après les connaisseurs, séduire le grand public

A l’image de cette belle dynamique, la feuille de route du nouveau président se veut rassembleuse autour d’un objectif , l’enjeu de notoriété. « Les amateurs éclairés connaissent bien les Terrasses du Larzac mais c’est encore un peu plus flou pour le grand public qui ne sait pas où nous situer. Nous devons continuer à travailler notre ancrage territorial« , insiste Sébastien Fillon.

Une terre de vignobles depuis plus de 2000 ans. Photo Georges SOUCHE

Dans ce contexte, ce nouveau mandat qui s’inscrit dans la continuité des axes développés par l’ancien président Eric Ajorque, est chargé. Une pléiade d’événements d’abord, pour favoriser la rencontre du public avec cette appellation située au nord-ouest montpelliérain : Il y a eu Tous en Terrasses du Larzac, en avril à Montpellier et Toulouse, le Vinotrail, ou encore La Circulade Vigneronne en Terrasses du Larzac, balade gourmande qui a connu une hause record avec +60% de participants par rapport à 2018 !

L’objectif de l’ensemble du dispositif : faire connaître les contours de l’appellation et ses vins. « Un Terrasse du Larzac, c’est un joli vin du sud avec un bel équilibre entre la générosité et la fraîcheur. De cette trame commune découlent des styles très variés. C’est une force de l’appellation, diverse dans sa géologie assez tourmentée, avec un lien qui nous unit : l’implantation du vignoble sur les contreforts du plateau du Larzac avec des dénivelés entre 100 et 500 mètres d’altitude pour les vignes les plus hautes qui confère beaucoup de fraîcheur et d’élégance à nos vins », brosse le tout nouveau président.

Sites d’exception et démarche bio

Ce terroir, au coeur du département de l’Hérault, mérite en effet d’être découvert (et consommé, certes, avec modération). Car ici, l’art de vivre est l’un des principaux ingrédients, dans un cadre riche en sites d’exception, dont plusieurs classés au Patrimoine mondial par l’Unesco : Saint-Guilhem-le-Désert, Saint-Jean-de-Fos et ses potiers, les cirques de Navacelles et de Mourèze, le prieuré Saint-Michel-de-Grandmont ou encore les villages en circulade comme Aniane ou Saint-Pargoire et le Lac du Salagou.

Sans oublier de rester en prise avec l’air du temps : « Aujourd’hui, plus de 50 % de l’appellation est en bio. D’ici deux à trois ans, ce sera 80 %. C’est mécanique. Tous les nouveaux vignerons s’installent directement en bio », rappelait encore récemment Eric Ajorque… Besoin d’en savoir plus ? Tous les vendredis soir de l’été (sauf ce 2/08), sur la place du village de Saint-Jean-de-la-Blaquière de 18h à 22h30, les vignerons de l’AOC Terrasses du Larzac proposent leurs vins à la dégustation accompagnés d’assiettes gourmandes des producteurs locaux, le tout en musique. Ils n’attendent que vous !

Ph. M.

Pour marquer le coup de l’anniversaire du passage des Terrasses du Larzac en AOC il y a cinq ans (pour le millésime 2014) et les 15 ans de dénomination en AOC Languedoc, les vignerons organisent une grande dégustation pour leurs clients professionnels, au château de Jonquières, les 13 et 14 octobre avec un repas festif le dimanche soir. « La Soulenque », le repas de fin des vendanges de son nom occitan.

Quelques articles sur le vin :

Livin’Art, Patrimoine et soirées vigneronnes : L’appellation Minervois-la-Livinière, la plus ancienne des AOC du Languedoc, a récemment révélé les 9 cuvées ambassadrices de sa sélection Livinage 2019. Un palmarès où les vins de semi-garde, millésimés de 2012 à 2017, distinguent le travail de vignerons passés maîtres dans l’art des élevages. A découvrir lors des soirées vigneronnes de l’été, dont une en association avec le grand rendez-vous de l’art contemporain en Occitanie : In Situ. Llire la suite…

L’Occitanie, première « cave bio » du monde : Question vin, seul le bio tire son épingle du jeu, dans un marché où la consommation est globalement à la baisse. En 2019, le vin bio sort définitivement de sa niche : la demande dépasse largement la production et d’ici 2022, la valeur prévue de cette filière dépassera les 1,61 milliards €, en France. Lire la suite…

Découvrir Carcassonne et le vin : L’équipe du nouveau palais du vin, à Carcassonne, Le Comptoir de la Cité, propose découvertes et dégustations des vins des Vignobles Foncalieu. Mais aussi des « ateliers oenoludiques » tous les jeudis… Lire la suite…

Fitou, un nectar venu de l’Aude : Créée en 1948 dans l’Aude, la plus ancienne appellation rouge du Languedoc célèbre ses soixante-dix ans. Retour sur l’histoire d’un vignoble du massif des Corbières qui tire sa force d’une particularité : deux terroirs, le Fitou maritime et le Fitou montagne, duo gagnant autour d’un cépage identitaire, le Carignan. Lire la suite…