Rendez-Vous : Du 9 au 11 octobre, Toulouse vous file la « pétoche »

Du 9 au 11 octobre, les polars sont à Toulouse... Photo D.-R.

L’équipe de Toulouse Polars du Sud, avec le soutien de ses partenaires, s’est mobilisée pour organiser cet événement un peu particulier mais qui se veut malgré tout festif. Des mesures nécessaires pour garantir la sécurité de tous et le respect des règles sanitaires sont prévues :  aménagement des chapiteaux du festival, distance physique, port du masque, lavage des mains, sens de circulation…

Pour sa 12e édition, Toulouse Polars du Sud s’affiche dans une dizaine de communes de Toulouse  Métropole. Ce rendez-vous, placé en 2020 sous le parrainage de Jean-Christophe Rufin, accueillera pas loin d’une cinquantaine d’écrivains (malgré quelques défections dues au cntexte sanitaire) originaires de 13 pays : des États-Unis à l’Argentine, en passant par l’Italie, le Soudan ou le Nigéria, sans oublier les écrivains français et bien sûr d’Occitanie.

« Plus que jamais Toulouse Polars du Sud, unis aux autres festivals littéraires de Toulouse Métropole, le Marathon des Mots, BD Colomiers et le Festival du Livre Jeunesse Occitanie, apporte son soutien, en cette année particulière, aux auteurs, éditeurs et libraires indépendants » soulignent les organisateurs de l’événement.

Un « Goncourt » qui interroge un « Goncourt »…

Jean-Christophe Rufin et Perre Lemaître, quand deux « Goncourt » parlent de polars…

Un événement parrainé cette année par Jean-Christophe Ruffin. Écrivain, médecin humanitaire, diplomate, académicien, voyageur infatigable, alpiniste…,  Jean-Christophe Rufin est tout aussi à l’aise et rencontre le succès dans de multiples genres littéraires: roman, nouvelle, polar, carnet de voyage, essai, récit historique…

Il a reçu le Goncourt du premier roman (et Prix Méditerranée) pour L’Abyssin en 1997, puis le Goncourt lui même en 2001 pour Rouge Brésil. Il a été élu à l’Académie Française au fauteuil d’Henri Troyat en 2008. L’un des moments forts de cette 12e édition sera sa rencontre avec un autre prix Goncourt, Pierre Lemaître (Au revoir là-haut, en 2013) vendredi 9 octobre à 20h30. Attention : Sur inscription obligatoire à l’adresse suivante :  inscription.conference.jcrufin@gmail.com et dans la limite des places disponibles.

De nombreux rendez-vous, et les normes sanitaires

Enquête mystérieuse et « Cluedo » grandeur nature… Photo D.-R.

Pierre Lemaître sera d’ailleurs présent le lendemain, au Forum de la Librairie de la Renaissance pour présenter en avant-première son Dictionnaire amoureux du polar (éditions Plon).

D’autres temps forts : un Cluedo « grandeur nature » écrit par Alain Monnier au Muséum, des apéros polar, une nuit du court métrage noir et policier, un rallye-enquête écrit par Céline Denjean (*), le Prix Violeta Negra Occitanie remis à un auteur d’une langue du pourtour de la Méditerranée, le Prix des Chroniqueurs remis à un auteur francophone et du Prix de l’Embouchure attribué par l’APPN, l’Amicale du personnel de la police nationale de Haute-Garonne. Et bien sur des tas de séances de dédicaces etde rencontres à découvrir

Mais… En raison des nouvelles normes sanitaires, il n’y aura pas d’annonce des résultats ni de remise des prix sur les lieux du festival.

Philippe MOURET

(*) De nouvelles dispositions sont prises à ce jour pour le rallye suite au durcissement des contraintes sanitaires. La pré-inscription des équipes est obligatoire, avec identification (nom, prénom, n° de téléphone) de chaque participant. Téléchargez et remplissez  la fiche d’inscription et envoyez-là à l’adresse inscriptionrallyetps@gmail.com avant mardi 6 octobre 18h.

  • Le nombre maximum de participants est limité. N’attendez pas le dernier moment pour vous inscrire.
  • Les départs auront lieu entre 9h30 et 11h, chaque équipe devra se présenter à l’heure de rendez-vous qui lui a été fixée.
  • Au départ, à l’arrivée, sur les lieux-étapes et tout au long du parcours, les participants devront porter le masque et les équipes devront respecter une distance raisonnable entre elles.
  • Sur les lieux-étapes, seuls les capitaines s’approcheront des bénévoles pour recevoir la fiche menant  à l’étape suivante.

Dis-Leur ! qu’il faut lire…

  • Le passionnant récit d’une polémique vieille de 100 ans. Lire la suite…
  • Bernard Jimenez, dans le sillage de Lapérouse. Lire la suite…
  • « Les femmes ont disparu de l’Histoire, car c’est un récit écrit par les hommes. »
  • Durement touchés, libraires et éditeurs en situation périlleuse. Lire la suite…
  • Capucine Moreau vante la « créativité érotique. » Lire la suite…