Nature : Spatules blanches nichant en Narbonnaise, une première en Occitanie

Les jeunes spatules sont baguées par l'équipe du Parc Naturel de la Narbonnaise... Photo D.-R.

Une colonie de Spatules blanches a été découverte cet été en plein cœur de l’étang de Bages-Sigean sur l’Ile de Planasse. Ces grands échassiers présents uniquement en Camargue et sur quelques zones du littoral atlantique n’avaient encore jamais niché dans l’Aude. Une grande première, signe de conditions environnementales favorables.

Les dix couples installés sur l’île et provenant principalement de Camargue, ont donné naissance à 24 poussins. Le baguage de 15 d’entre eux a été réalisé dans l’été par des bagueurs agréés de la Tour du Valat et du Parc naturel régional de la Narbonnaise en Méditerranée, avec l’assistance des ornithologues de l’association Aude Nature qui ont découvert cette colonie.

L’île de Planasse, haut lieu pour la biodiversité

QUINZE jeunes ont été bagués. Photo D.-R.

L’île de Planasse fait partie des sites du Conservatoire du Littoral que le Parc naturel régional a en gestion. Chaque année des suivis ornithologiques sont réalisés afin de connaitre l’évolution des populations d’oiseaux. Abritant d’ores et déjà une colonie de 1500 couples de Goéland leucophée, une colonie de Hérons garde-bœuf et d’Aigrettes garzette et avec la reproduction cette année des Spatules blanches, ce petit îlot confirme donc son statut  de haut lieu pour la biodiversité.

Il est bien sur nécessaire de préserver du mieux possible un tel site. C’est pourquoi un arrêté municipal suspendant l’accostage est pris chaque année, à la période de reproduction (avril-juillet), afin d’éviter tout dérangement lors de la nidification.

Pourquoi baguer les poussins ?

Jeunes Spatules blanches (Platalea leucorodia) non volantes rassemblées sur l’île de Planasse (Aude) pour être baguées en juillet 2019. Photo ©AUDE NATURE

Le baguage effectué va permettre de suivre l’espèce et d’estimer la survie des individus. Cela permet également de déterminer les échanges entre les différentes populations ainsi que les voies de migration utilisées.

La Spatule blanche est un échassier. Elle mesure entre 80 et 90cm de haut, 115-135cm d’envergure. Adulte, elle peut atteindre 2kg. Son bec long, noir et plat à son extrémité plat est caractéristique. Son plumage est totalement blanc et ses longues pattes sont noires. C’est un oiseau typique des zones humides (marais, étangs, lagunes, etc) où elle s’y nourrit et s’y reproduit.

Une espèce inscrite sur « liste rouge »

L’espèce est considérée comme quasi menacée en France. Elle est inscrite sur la liste rouge de l’Union Internationale de la Conservation de la Nature.  Les menaces qui pèsent sur les Spatules sont assez variables : la perte de leur habitat pour la reproduction et/ou l’alimentation, dérangements liés à l’Homme qui peuvent aboutir à l’abandon des nids et donc à la mort des œufs et des poussins ou encore risques de prédation et de submersion des sites de reproduction.

Ph. M.

Pour en savoir plus …

Les Spatules blanches ont élu domicile en Narbonnaise. Une prmeière pour la région ! Photo D.-R.

Lire tout sur les Spatules blanches en consultant le site ornithimedia.com : http://www.ornithomedia.com/breves/premiere-nidification-spatule-blanche-occitanie-02991.html

L’association Aude Nature vient d’éditer un guide consacré uniquement aux oiseaux communs du littoral d’Occitanie, afin d’avoir un ouvrage local. Il est commandable en envoyant un chèque de 25,2€ (20€+5.2€ de frais de port) à Aude Nature, Chez la Ruche associative, IN’ESS, 30 avenue Pompidor, 111100 Narbonne. On peut également se le procurer dans les 2 biocoop de Narbonne et celle de Lézignan.

À lire aussi sur Dis-Leur !