Formation : A l’Université de Perpignan, un enseignement qui porte ses fruits

Une cérémonie marquée par le contexte sanitaire à Perpignan, le 10 septembre dernier. Photo D.-R.

Xavier Py, président de l’Université de Perpignan Via Domitia (UPVD) et de sa fondation et Denis Ginard, président du Syndicat national des Importateurs / Exportateurs de Fruits et Légumes de Saint-Charles (SNIFL), mécène-fondateur de la Fondation UPVD (*), ont signé, le 10 septembre, une convention de partenariat pour favoriser les échanges entre le monde universitaire et le monde professionnel et permettant aux étudiants de l’UPVD de mieux connaitre les métiers de Saint-Charles International.

« L’Université de Perpignan travaille avec toutes les pépites du territoire afin d’aborder de façon pluridisciplinaire les enjeux globaux actuels. Il est important de se regrouper et d’avancer tous ensemble, d’où l’objet de cette convention qui apporte de nombreuses perspectives d’évolution et de vrais chantiers à mener ensemble au profit des étudiants » a commenté Xavier Py à l’issue de la cérémonie.

Xavier Py (à g.) et Denis Ginard, deux « grosses légumes » ont signé la convention… Photo D.-R.

De par leur proximité géographique et les besoins en métiers de la logistique et du commerce international, les synergies entre Saint-Charles International et l’Université de Perpignan Via Domitia existent depuis plusieurs années. Une collaboration qui s’est renforcée en 2018 lorsque Saint-Charles International est devenu membre fondateur de la Fondation UPVD. Soutenant ainsi le rayonnement de l’Université perpignanaise et l’attractivité du territoire, avec la création d’actions durables. Objectifs : la promotion de l’excellence des formations et l’insertion professionnelle des étudiants.

Favoriser le rapprochement entre université et monde professionnel

Aujourd’hui, la sianture de cette convention vise à améliorer la connaissance réciproque entre le monde universitaire et le monde professionnel, en instaurant un dialogue et des échanges entre les enseignants, les étudiants de l’UPVD et les responsables du SNIFL – Saint-Charles. Mais aussi contribuer à l’ouverture de l’enseignement supérieur aux enjeux des filières fruits & légumes, transport et logistique.

« L’objectif d’un tel partenariat est de se rapprocher de l’enseignement supérieur afin de travailler à une adaptation conjointe des formations et métiers de Saint-Charles International » confirme Denis Ginard, tandis que le directeur IAE Michel Mannarini précise : « Nous ouvrons une nouvelle formation à la rentrée 2021, un Master en gestion de production logistique, en réponse à de nouveaux besoins économiques… »

La diversité des métiers à Saint-Charles International

Une démarche qui porte déjà ses fruits comme l’explique Alexandre Calendini, étudiant IAE en Master II Commerce International : « Grâce aux services supports de l’UPVD, j’ai pu trouver très rapidement une alternance au sein de Floren’Sud, filiale du groupe Anecoop. J’ai bénéficié d’un excellent suivi pédagogique et académique. Aujourd’hui grâce à mon alternance, je suis sur le point de signer un contrat de travail. »

Une vue générale du site de Saint-Charles International… Photo D.-R.

Les dispositions portées dans la convention signée en ce mois de septembre, doivent permettre aux étudiants de l’UPVD de découvrir la diversité des métiers liés à l’activité de Saint-Charles International, se projeter et procurer aux filières fruits et légumes, transport et logistique, les ressources humaines qualifiées nécessaires à leurs développements.

Les engagements des signataires

Ainsi, le SNIFL s’engage à assurer des présentations de son écosystème aux étudiants de l’UPVD via échanges, débats, visites d’entreprises et à effectuer des interventions à l’UPVD. mais aussi à participer aux épreuves orales des examens en tant que jury professionnel. Enfin à « informer l’Université, sa Fondation, l’IUT et l’IAE de Perpignan des projets à venir qui entreraient dans le cadre de la formation et à diffuser auprès de ses membres toutes informations utiles concernant les formations dispensées par l’UPVD et ses composantes… »

De leur côté, l’Université, l’IUT et l’IAE de Perpignan s’engagent à informer et sensibiliser les étudiants sur l’activité de la plateforme Saint-Charles, à accueillir les intervenants dans l’établissement et à diffuser les offres de stages et d’emplois du SNIFL sur la plateforme UPVD Alumni.

Philippe MOURET

(*) Depuis 2008, la Fondation de l’UPVD participe au développement de l’Université de Perpignan ainsi qu’à son rayonnement sur son territoire en créant des synergies entre l’université et le monde socio-économique. Son implication dans la formation, la recherche et l’insertion professionnelle des jeunes est essentielle, tout comme son engagement à faire émerger des projets innovants. Aujourd’hui ce sont 39 mécènes-fondateurs qui s’engagent auprès de la Fondation UPVD pour créer les conditions de réussite sur le territoire et les opportunités économiques de demain.
Saint-Charles International est la première plateforme européenne de commercialisation, de transport et logistique de fruits et légumes frais. Située à Perpignan, dans les Pyrénées-Orientales, elle pèse 1.95 milliard d’euros de chiffre d’affaires, 1 768 000 tonnes de fruits et légumes, pour 2 200 emplois directs. Les flux sont principalement d’origine méditerranéenne.
Créée en 1350, L’Université de Perpignan Via Domitia est à taille humaine, de proximité et pluridisciplinaire, ouverte à l’Occitanie, la Catalogne Sud et à l’International. Elle compte 130 diplômes, 450 chercheurs et enseignants-chercheurs, 120 nationalités et regroupe 9 500 étudiants, répartis sur 6 sites de formation et recherche, 4 facultés, 3 instituts et une école d’ingénieurs.

D’autres articles…