Environnement : Des lycéens à l’oeuvre pour la biodiversité du plateau de Leucate

La préparation du matériel fait partie intégrante de la formation du Lycée Martin Luther-King de Narbonne. Image ©LPA NARBONNE

Le Parc et la mairie de Leucate accueillent des élèves de première du lycée professionnel agricole Martin Luther King de Narbonne, qui viennent se former et prêter main forte dans la lutte contre le Pin d’Alep.

Sur le site de l’ONF : Et non ! Je ne suis pas un Pin parasol ! Même si je le parais © Charles Pujos / ONF

« Au bord de l’étang de Bages et au cœur du Parc Naturel Régional de la Narbonnaise en Méditerranée, les élèves sont immergés dans le milieu naturel sur lequel s’appuient depuis 1993 les formations dispensées : Gestion de l’Environnement, Faune et Flore, Aménagement des Espaces Naturels. » C’est ainsi que le site du LPA de Narbonne présente sa collaboration avec le Parc naturel.

Un chantier de débroussaillage contre le Pin d’Alep

Ce mardi 5 janvier, à peine la rentrée effectuée, c’est grâce à ce partenariat qu’un hectare de « pelouse » va retrouver la lumière dont elle a besoin pour se maintenir et héberger toute une biodiversité typique de ces pelouses sèches méditerranéennes : Pipit rousseline, Traquet oreillard, Iris nain, Violette sous-arbustive

Objectifs du chantier de débroussaillage : Tout d’abord supprimer des grands Pins d’Alep qui poussent dans les pelouses sèches à Brachypode rameux. Ces pelouses, riches en biodiversité, sont menacées par l’embroussaillement et notamment par le Pin d’Alep dont le développement est très rapide.

Second objectif : la formation de lycéens en classe de première « gestion des milieux naturels et de la faune » au lycée Martin Luther King de Narbonne. Ce chantier-école leur permet de progresser dans la connaissance des écosystèmes et dans le maniement des machines en situation professionnelle.

Voir la vidéo de présentation du Bac Gestion des milieux naturels et de la faune :

Le plateau de Leucate : site Natura 2000

Un champ d’Aphyllante de Montpellier dans le Parc naturel régional de la Narbonnaise en Méditerranée. Photo ©PNRNM

Animée par le Parc naturel régional de la Narbonnaise en Méditerranée, la partie orientale du plateau de Leucate est un site Natura 2000. Ce plateau calcaire est couvert d’une mosaïque de milieux naturels secs : pelouses sèches, garrigues, bois et bosquets, falaise, dune suspendue…

La lutte contre l’embroussaillement des pelouses sèches à Brachypode rameux est une des actions principales menées dans le cadre de Natura 2000 sur ce site, par le Parc et la mairie de Leucate.

Sur le site du Parc, on peut lire : « Le thème du Paysage est au cœur des missions des parcs naturels régionaux. C’est d’ailleurs un thème transversal et récurrent de la charte de PNR de la Narbonnaise. Le territoire du Parc est le lieu d’une extraordinaire diversité de paysages (…) En perpétuelle évolution, aussi bien dans l’espace rural que dans les villes et les villages, les paysages reflètent les tendances de l’économie, de la demande sociétale… Par exemple, du fait de la disparition du pastoralisme, les pelouses sèches laissent rapidement la place à des garrigues de plus en plus impénétrables et des pinèdes… »

Moins de pins et plus d’Aphyllante

« Pour ce nouveau chantier, nous avons choisi un secteur de pelouse à Aphyllante de Montpellier. L’idée étant de favoriser cette plante aux jolies fleurs bleues, car elle est une espèce nutritive pour les brebis qui en raffolent et qui nous rendent le service d’entretenir les pelouses », explique l’équipe du Parc naturel.

De plus, la coupe de grands pins l’Alep permet de supprimer des arbres adultes, gros producteurs de semences et source de prolifération de cette espèce de pins envahissant les pelouses.

Ph.-M.

Aller plus loin : Lire, « Qui est vraiment ce pin d’Alep qui barbouille nos paysages méditerranéens ? » sur le site Botanique-Jardins-Paysage :  https://www.botanique-jardins-paysages.com/ce-pin-dalep-qui-barbouille-nos-paysages-mediterraneens/

Avec le Parc naturel de La Narbonnaise :

  • Pour les Spatules blanches, étape dans l’Aude avant l’envol  vers l’Afrique. Lire la suite…
  • De Vinassan à Armissan, la balade des brebis. Lire la suite…
  • Insertion : Un chantier qui donne vie à l’espoir et à « L’Espérance. » Lire la suite…
  • Hérons, Sternes et autres drôles d’oiseaux en Narbonnaise. Lire la suite…