Entreprendre : Gigamed, à Bessan, parmi les sites « Tremplin » de la French Tech

Le bâtiment de Gigamed à Bessan, estampillé French Tech... Photo © GIGAMED

Trop de potentiels sont freinés par des obstacles socio-économiques tels que le manque de financements, de formations ou  de réseau. L’initiative French Tech Tremplin vise à faire en sorte « que l’écosystème French Tech soit aussi riche et pluriel que la société dont il est issu. » L’objectif : « Optimiser les chances de populations jusqu’ici sous-représentées dans ce milieu  grâce à des financements, des formations et un système de mentorat… »

C’est dans ce cadre que mi-octobre (fin des dépots de candidature le 15 du mois), des start-ups sont sélectionnées sur l’ensemble du territoire pour rejoindre la phase d’incubation du programme French Tech Tremplin. La pépinière d’entreprises Gigamed (Communauté d’agglomération Hérault-Méditerranée) est inscrite dans la liste des structures d’accompagnement vers lesquelles seront orientées les startups sélectionnées pour la phase d’incubation du programme.

Une place auprès des plus grandes structures

Sous le masque, on ne reconnait pas mais on devine François Durban, vice-président délégué à l’économie et Maire de Pomérols avec Stéphane Pépin-Bonet, vice-président délégué aux finances et Maire de Bessan. Photo © GIGAMED

La sélection de Gigamed (à Bessan dans l’Hérault) démontre si besoin était que les plus petites structures, bien organisées, peuvent tirer leur épingle du jeu et leur dynamisme reconnu, face aux incubateurs des métropoles tels que le BIC de Montpellier ou French Tech Toulouse (associée à d’autres structures, notamment à Tarbes) qui sont également intégrés au programme Tremplin.

Pour Gigamed, « participer à cette phase d’incubation est un moyen de contribuer concrètement au développement de la diversité au sein de l’écosystème French Tech, en accompagnant, avec des méthodes éprouvées, des projets et des entrepreneurs rigoureusement sélectionnés par des jurys locaux et nationaux… »

Environnement privilégié, soutien personnalisé

Gigamed propose en effet à chaque startuper de bénéficier d’un environnement privilégié, de réseaux de partenaires experts et de financements ciblés. « Cet écosystème est le levier indispensable pour permettre aux entrepreneurs de se lancer et de se développer… »

Gigamed à Bessan… un site privilégié. Photo © GIGAMED

En effet, les start-ups participantes reçoivent une aide de 30 000 euros versée par Bpifrance, sans contrepartie. Celle-ci s’ajoute au dispositif d’accompagnement assuré par les incubateurs sélectionnés, dont Gigamed, et accélérateurs partenaires de la French Tech pour une durée d’un an, d’une valeur maximale de 12 000 euros. Quel que soit leur emplacement géographique, les entrepreneurs rejoignent ainsi une promotion d’entrepreneurs et un incubateur adapté à leur projet.

Gigamed confirme ainsi sa position exceptionnelle, notamment par sa proximité avec  l’échangeur 34 de l’A9 et en proposant à chaque start-up un débit d’1 gigabit/seconde pour répondre à leurs attentes de vitesse, notamment dans le transfert et le travail sur tout document numérique. « Une hyper vitesse mariée avec le plaisir à vivre dans cette agglomération Hérault Méditerranée, écrin de sable et mosaïque de vignes dans le sud de la France » souligne ses concepteurs… Télécharger la fiche Gigamed.

Philippe MOURET

Pour postuler, la majorité des fondateurs de l’entreprise doit répondre à l’un des critères d’éligibilité suivants : Être Bénéficiaire des minimas sociaux (RSA, AAH…). Être étudiant ou anciennement étudiant boursier sur critères sociaux. Avoir le statut de réfugié reconnu par l’OFPRA. Résider dans un quartier prioritaire de la ville (QPV). Si vous ne correspondez pas à ces 4 critères mais pensez faire partie de la cible du programme, vous pouvez demander une lettre de recommandation à l’une de nos associations partenaires ou prendre contact la Mission French Tech pour obtenir un accord d’éligibilité de principe. Candidatures sur Facebook https://www.facebook.com/gigamedagglo/ ou directement sur le site de la French Tech Tremplin : https://lafrenchtech.com/fr/la-france-aide-les-startups/tremplin/

La French Tech, on en parle (en français)