Méditerranée : à Sète, découvrir la Criée

A l’entrée du vieux port, à l’endroit où les bateaux de pêche débarquent le poisson, se trouve la Criée. Du lundi au vendredi, chaque après-midi, 17 chalutiers débarquent ici leurs prises du jour pour une mise en vente immédiate, qui permettra aux poissons d’être dès le lendemain sur les étals des poissonniers et à la carte des restaurants…

Le terme de « Criée » remonte à l’époque où les enchères sur les poissons se faisaient à la voix, comme dans une salle des ventes. Désormais, c’est l’électronique qui est aux commandes pour la vente de plus de 80 espèces différentes, sans que les lieux aient pour autant perdu de leur humanité. Et ce petit monde s’agite à partir de 16h30, lorsque les chalutiers rentrent au port pour décharger leurs bacs de poissons.

Un peu plus de 2000 tonnes de poissons passent chaque année par la Criée de Sète, la première de la Méditerranée française (au vingtième rang national, sur 43 criées hexagonales), précise son directeur José Linarès, pour un chiffre d’affaires de 11 M€ (contre 21M€ en 2007). Une soixantaine d’acheteurs différents viennent chaque jour choisir les prises de qualité. ils sont nombreux de Sète et des environs, mais on vient aussi depuis Saint-Tropez ou Monaco et même d’Espagne…

On vient de Monaco et Saint-Tropez acheter le poisson

Un amphithéâtre pour la vente immédiate des poissons

Au-delà des équipements de haute-technologie (une habitude à Sète, qui fut la première criée informatisée, dès… 1967 !) qui permettent la rapidité des ventes (y compris à distance par internet), la Criée est aussi le centre nerveux de la pêche sétoise. José Linarès insiste sur la qualité des poissons rapportés par les petits métiers (environ 18 à 20 % de la production) et les chalutiers. Une qualité nécessaire, car une valeur ajoutée est vitale face à des réglementations toujours plus contraignantes, qui limitent de façon drastique la période de pêche, malgré les initiatives prises en amont par la profession…

La criée est un univers à découvrir. Mais attention, le port est la propriété de la Région et pour des raisons de sécurité seules les personnes accompagnées peuvent entrer. La visite guidée de la criée du port de Sète est donc accessible uniquement grâce à l’Office de Tourisme (60, Grand’rue Mario-Roustan; 04-99-04-71-71), qui propose également la visite d’un chalutier, tous les jours jusqu’au 3 septembre de 10h à 13h et de 16h à 19h.

Philippe MOURET