Bande dessinée : Joan et Valentine, amour, métro et Canigou

En couverture du Tome 2... Joan et Valentine s'installent !

Joan est Catalan, fier de l’être, de son rugby et de son Canigou, le mont sacré des Pyrénées-Orientales, symbole de la catalinité. Mais, catastrophe, il tombe amoureux de Valentine, une Parisienne et… fière de l’être ! L’auteur Guillem Sangenis a tenté l’aventure du mariage « mixte ». Audacieux et drôle.

Si le premier tome voyait la naissance du couple Joan et Valentine, le tome 2 propose de découvrir un moment capital : laissant derrière elle métro, boulot et Tour Eiffel, la belle parisienne prend le chemin du Sud avec un duo de déménageurs plutôt loufoques. Puis vient le temps de l’installation, quand le Feng Shui se heurte à une forme de bon sens catalan, non dénué toujours d’une certaine mauvaise-foi.

Mais l’amour triomphe toujours. Et malgré les différences le couple avance et va même apprendre une heureuse nouvelle. Mais alors se pose un nouveau problème : pour la chambre du futur bébé, du rose ou sang et or !? Si le Guillem dessinateur manque encore parfois de maîtrise, le Guillem scénariste fait preuve d’un solide sens de l’humour (et de la dérision) en illustrant avec finesse quelques clichés sur les Catalans et les Parisiens.

Une petite fille est venue rejoindre le duo, on peut supposer qu’elle sera au centre du troisième tome de la série, actuellement en cours de réalisation. pour en savoir plus sur Guillem et ses divers travaux de Pedro l’Ours ou Les Z’Animals, on peut aller visiter son blog (http://pedrolours.over-blog.com/) ou bien sur acheter ses albums (Les Escales Catalanes – Alliance-éditions) : Cap de burro (T1) et Sempre endavant (T2)… Ce dernier ayant même été traduit en Occitan (Benvengut en Occitania) bientôt disponible aux éditions Pescaïres.

Philippe MOURET