Agro-écologie : Le Fermes d’Avenir Tour fait étape en Lauragais

L’association Fermes d’Avenir organise cet été le premier Tour de France dédié à l’agro-écologie et la permaculture, le FAT (Fermes d’Avenir Tour) ! Le FAT permet de découvrir les initiatives locales. Du 30 juillet au 1er août, rendez-vous étape à Saint-Félix-Lauragais et du 3 au 5 août à Poucharramet, en Haute-Garonne…

Une trentaine d’étapes, d’une durée de trois jours pour un tour quasi complet des campagnes et villes françaises entre le 15 juin au 17 septembre. Et à chacune des étapes, le FAT installe ses infrastructures et propose des conférences, des formations spécifiques, de la musique et des soirées festives… Mais c’est aussi l’occasion d’aller à la rencontre des agriculteurs d’un territoire, avec la visite de fermes engagées dans un développement agro-écologique…

« L’agriculture est à la croisée des chemins, soulignent les organisateurs. Le modèle dominant qui repose sur la chimie et la mécanisation n’est plus soutenable : érosion des sols et de la biodiversité, émissions de gaz à effet de serre, risques sanitaires, etc. L’agro-écologie apparaît comme la seule solution viable pour proposer un avenir résilient, en harmonie avec la nature. »

Les agriculteurs de saint-Felix-Lauragais attendent les visiteurs, du 30 juillet au 1er août

Dans ce contexte, face auquel de plus en plus de citoyens se sentent concernés, le FAT se veut une occasion unique d’aller à la rencontre des agriculteurs engagés. L’occasion aussi de faire un geste, puisque le Fermes d’Avenir Tour constitue aussi un véritable festival itinérant éco-responsable et propose de s’y rendre en usant de moyens tels que le vélo, le co-voiturage, etc.

« Ces trois mois, récurrents chaque année, seront l’occasion de créer un réseau de personnes conscientes et volontaires, dans une ambiance estivale tournée vers la sobriété heureuse, les terroirs et le partage. Ils permettront de présenter le paysage agricole de demain, celui qui renoue avec la biodiversité, les fermes à taille humaine, la commercialisation de proximité et de faire découvrir à tous ceux qui s’intéressent à l’agriculture de découvrir les réalités des fermes bio », précisent les organisateurs. C’est aussi l’occasion de découvrir les monnaies alternatives, avec l’utilisation du FATCoin.

Deux étapes en Haute-Garonne

Après être passée par le département de l’Hérault à Lavérune, où il a reçu la visite de Pierre Rabhi, et Portiragnes, la seizième étape du FAT sera donc la troisième en Occitanie, cette fois en Haute-Garonne. Plus précisément à Saint-Félix-Lauragais qui est une grande commune rurale du sud-ouest, située au coeur du triangle formé par Albi, Toulouse et Carcassonne, le Pays de Cocagne. Non loin, notamment du marché de plein-vent de Revel (tous les samedis) classé parmi les 100 plus beaux marchés de France.

Pour plus de renseignements sur les visites et lieux incontournables dans l’intercommunalité Lauragais Revel Sorézois

Jean-Michel Groult, spécialiste de permaculture

Saint-Félix ou San Felitz de Lauragués en occitan, offre une histoire, un patrimoine bâtit avec notamment deux sites remarquables : ses anciens moulins et son château classé monument historique. Mais aussi un patrimoine naturel. Et c’est d’ailleurs dans un cadre verdoyant et champêtre, que le FAT s’installera : au Lac de Lenclas. Espace idéal pour les amoureux de la nature, pêche, promenades, VTT, contemplation et repos…

Les membres de l’équipe de l’association Retour à la Terre seront notamment  présents et ouvriront leur potager aux visiteurs durant le FAT. Pour les visiteurs, l’occasion sera également offerte de découvrir les Jardins d’Harmonia, la Mondinotte, les herbes aromatiques d’Explorarôme, les chèvres de la Ferme de Cabriole ou Les moulins de Perinne. Ou de rencontrer le botaniste Jean-Michel Groult, spécialiste de la permaculture. Plus de détails sur le site du Fermes d’Avenir Tour : http://www.fermesdavenirtour.org/etape/etape-16-saint-felix-lauragais/

Puis le FAT reprendra la route vers le Domaine de Varès, sur la commune de Poucharramet, toujours en Haute-Garonne, à 35 km au sud ouest de Toulouse, pour planter ses chapiteaux du 3 au 5 août…
Philippe MOURET